Archives de la catégorie: Actualités

SOAGAStories: Episode 1

La SOAGA: un outil au service de l’épargne en zone UEMOA

Qu’est-ce que la SOAGA?

La société ouest-africaine de gestion d’actifs (SOAGA) est comme son nom l’indique, un gestionnaire d’actifs. En français simple, c’est une compagnie dont le but est de gérer de l’argent pour le compte de tiers. D’une façon concrète, la SOAGA collecte l’épargne des investisseurs particuliers et institutionnels et les réinvestit sur la bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM). Elle place l’argent qu’elle collecte dans des actions, des obligations ou d’autres titres. L’objectif ici visé est d’obtenir un meilleur rendement pour votre épargne. 

[NB: je me concentre ici sur la question Qu’est-ce que la SOAGA. Mais j’ai une série de posts en préparation sur ce qu’est la bourse, une action, une obligation et comment le système marche]

Avant de me pencher sur comment fonctionne la SOAGA, il est important de préciser Comment et pourquoi elle a été créée. 

Origines et missions de la SOAGA

La SOAGA nait de la volonté du conseil des ministres des finances de l’union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) de se doter d’une institution sous-régionale spécialisée dans la gestion d’actifs. Pourquoi cette option? Supposons que vous soyez un établissement public du type caisse de retraite (CNSS) ou compagnie électrique (SBEE) ou même une grosse entreprise privée. Vous connaissez votre coeur de métier, vous l’exercez bien, vous dégagez des bénéfices. Que faites-vous de cet argent? Vous le placez à la banque?  Bonne idée, mais vous pouvez faire mieux et obtenir des rendements intéressants. On ne laisse pas l’argent dormir. Vous connaissez votre métier, mais vous ne savez pas forcément comment faire fructifier votre trésorerie, quels types de placements faire. Vous n’avez pas non plus envie de vous retrouver dans un schéma à la ICC Services. 

C’est dans le but d’avoir une institution spécialisée dans la dynamisation de l’épargne ou de la trésorerie  et offrant de la sécurité aux  investisseurs institutionnels que l’UEMOA a décidé de créer la SOAGA. 

Le projet de création de la SOAGA a été confié à la Banque Ouest-Africaine de Développement (BOAD). Deux ans plus tard, la SOAGA sera agréée par le Conseil régional de l’épargne publique et des marchés financiers (CREMPF) sous le numéro SG/03-04.

Depuis sa création, la SOAGA a une mission principale : mobiliser et dynamiser l’épargne des investisseurs via les supports  du marché financier régional (BRVM) afin de leurs assurer des rendements intéressants. 

Il est très important de noter que pendant des années, la SOAGA s’est concentré sur une clientèle essentiellement institutionnelle. Les particuliers n’étaient pas sa cible. Mais ce postulat a changé depuis quelques années maintenant, et elle offre son expertise aux citoyens désireux de réaliser des placements sûrs et rentables.

La SOAGA prend le train des premières obligations vertes émises sur le marché de l’UEMOA

Le 12 août dernier, le groupe immobilier Emergence Plaza a émis des obligations vertes sur le marché régional. L’opération lui a permis de mobiliser 10 milliards FCFA via des coupons dont le rendement est de 7,5% avec une maturité de 8 ans. Cette levée permettra à Emergence Plaza de refinancer sa dette et de renforcer sa solidité financière, a annoncé l’exécutif de la compagnie.

L’opération a attiré plusieurs investisseurs dont la société ouest africaine de gestion d’actifs (SOAGA). Pour son directeur général, Jean-François Brou, il s’agit d’un évènement historique dont il espère qu’il « contribuera à donner le coup d’envoi à davantage d’émissions d’obligations vertes de la part d’entreprises locales voyant l’intérêt d’aligner leurs activités à des objectifs écologiques et commerciaux vérifiés de manière indépendante. »

Jean-François BROU, directeur général de la société ouest africaine de gestion d’actifs (SOAGA)

Le responsable a également tenu à rappeler que la participation de son institution à cette levée s’inscrivait dans la droite ligne des missions qui sont les siennes. En effet, la SOAGA veut mobiliser fortement l’épargne régionale et la rediriger vers le financement d’investissements susceptibles à la fois d’avoir un impact majeur sur le développements des pays de la sous-région et d’imprimer une nouvelle dynamique au marché financier de l’union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA). L’institution entend également offrir à sa clientèle une palette de supports financiers parfaitement adaptés à leurs besoins et objectifs d’épargne d’investissement.

Au vu des ces ambitions, la participation de la SOAGA à l’opération d’Emergence Plaza constitue un signal fort envoyé aussi bien en direction du marché que de ses épargnants. En effet, les «green bonds» constituent aujourd’hui une opportunité encore sous-exploitée sur le continent. Chaque année, les obligations vertes mobilisent environ 300 milliards de dollars (environ 150 000 milliards FCFA) desquels l’Afrique ne reçoit que 1%. «Une large partie de l’Afrique n’a pas été en mesure de profiter de l’engouement international pour les obligations vertes stimulant un commerce respectueux de l’environnement et réduisant les coûts d’emprunt pour ceux qui sont en mesure de démontrer leurs impacts environnementaux positifs» affirme Jean-François Brou.

Les obligations vertes, qui relèvent des investissements socialement responsable, permettent aux institutions financières de soutenir une certaine vision du développement et d’accompagner des entreprises soucieuses de durabilité. Elles constituent des outils permettant d’imprimer une direction au développement des entreprises et du marché plutôt que de se soucier uniquement de la rentabilité.

Pour une institution comme la SOAGA, investir dans des obligations vertes lui permet d’aligner ses convictions en un développement harmonieux et durable du continent, avec les impératifs de rentabilité liés à son activité. La compagnie, qui a 80 milliards CFA d’actifs sous sa gestion a affiché d’excellentes performances qui lui ont récemment valu d’être élu meilleur gestionnaire d’organisme de placement collectif en valeurs mobilières de la zone UEMOA.

En une année, vous aurez pu gagner 1 363 F CFA sur chaque part pour le FCP SOAGA Epargne Actions

Quand on souhaite investir, il y a, dun côté, les placements classiques qui donnent un rendement plutôt bas et imposable, mais sans risque et de lautre côté, des placements financiers avec un bon rendement, defiscalisé, appelés Fonds Commun de Placement (FCP).

Définition

Afin de mieux vous aider à comprendre la notion de FCP dans son ensemble, il est important de revenir sur la définition de celui-ci.

La définition d’un fonds Commun de Placement est simple , c’est simplement la mutualisation d’un capital investi. Autrement dit, il s’agit d’un placement collectif qui engage plusieurs investisseurs, qui détiennent une part d’un FCP dans lequel il a versé une partie de son capital. Ces investisseurs sont appelés porteurs de part , et ils deviennent ainsi copropriétaires du fonds, aux côtés des autres particuliers ayant participé. 

On parle ici donc de copropriété de valeurs mobilières, puisque les FCP font partie intégrante de la catégorie des Organismes de Placement Collectif de Valeurs Mobilières (OPCVM).

Comment ça marche ?

Les Fonds Communs de Placement (FCP), permettent à plusieurs investisseurs ou épargnants de mettre ensemble leur capital et de le confier à un professionnel du marché en occurrence la SOAGA, qui elle se chargera de rechercher sur le marché les meilleures opportunités afin de fructifier l’épargne qui lui a été confiée . 

Les investisseurs ne sont pas nécessairement des experts en matière de placements financiers. C’est une société de gestion qui assure la gestion du FCP et agit donc au nom et dans l’intérêt de ses clients .

Dès lors, les investisseurs accèdent à un portefeuille de placements diversifiés de différentes valeurs mobilières.

À la SOAGA, il existe 5 Fonds Commun de Placement et une SICAV .

Parmi eux se trouve le FCP SOAGA Epargne Actions, qui appartient à la catégorie des FCP ACTIONS . Il vous permet d’investir de manière simple et pratique dans les actions de la BRVM . 

Grâce à ce fonds vous pouvez pariez sur l’avenir, anticiper sur les plus values et dividendes que généreront ces actions et viser un rendement minimum net de 10%. 

Comment vous auriez pu gagner 1363 F CFA sur chacune de vos part à la SOAGA en 2021 ?

Le rendement du FCP SOAGA Epargne Actions est lié à l’évolution des marchés financiers et à la capacité de négociation de notre institution.

Et c’est de par ces actions que le FCP SOAGA Epargne et Actions a enregistré une performance de 27,26 % à la fin son premier exercice, le 30 avril 2021.

C’est à dire qu’avec le FCP SOAGA Épargne Actions, si vous aviez acheté une part à 

5 000 F CFA au 30 avril 2020, vous auriez pu gagner 1 363 F CFA sur cette part au 30 avril 2021.

Supposons que vous achetiez à cette même date 10 parts. Au lieu de 100 000 F CFA, la valeur de votre portefeuille augmentera, en passant de 50 000 F CFA à 63 630 F CFA. Ce qui fait un gain de 13 630 F CFA sur votre investissement.

S’il arrive par contre que la performance visée pour le FCP SOAGA Epargne et Actions est de 10 %, vous gagnerez 500 F CFA sur chacune de vos part.

Imaginez alors avoir investi à temps. Juste au moment où la performance a été enregistrée !

Vous auriez vraiment pu gagner beaucoup, avec la SOAGA malgré les conséquences engendrées par la pandémie de la COVID-19 sur les marchés financiers et sur l’économie.

Mais rassurez-vous !

La bonne nouvelle, c’est que nous vous offrons encore la possibilité de souscrire au FCP SOAGA Epargne Actions pour bénéficier de ses avantages.

Il est accessible à tout le monde. Les particuliers, les entreprises, les associations, les corporations, les institutionnels peuvent souscrire librement à notre offre.

Quels que soient vos objectifs d’investissement ou votre profil d’investisseur, à la SOAGA, des solutions, des plus simples aux plus sophistiquées ou innovantes existent pour vous.

Obligations vertes

La première émission d’obligations vertes d’initiative privée d’Afrique de l’Ouest et Centrale francophone attire fortement les investisseurs

  • Une émission historique sursouscrite en monnaie locale ouvre un nouveau marché pour les obligations vertes et le financement des entreprises immobilières
  • L’émetteur est Emergence Plaza, propriétaire du complexe commercial le plus visité de Côte d’Ivoire, Cosmos Yopougon – le premier site opérationnel en Afrique de l’Ouest et Centrale francophone à avoir reçu le certificat de construction écologique EDGE délivré par la Société Financière International (SFI) du Groupe de la Banque mondiale
  • Le promoteur de Cosmos Yopougon, HC Capital Properties, prévoit d’autres obligations vertes pour financer le développement d’autres complexes commerciaux en Afrique de l’Ouest et Centrale francophone

Abidjan, le 12 août 2021 – La première émission d’obligations vertes d’initiative privée d’Afrique de l’Ouest et Centrale francophone pourrait ouvrir la voie à de nouvelles émissions dans la région. 

Les obligations à huit ans d’Emergence Plaza, propriétaire du complexe commercial le plus visité de Côte d’Ivoire, Cosmos Yopougon, ont été émises aujourd’hui à un rendement de 7,5%.

Le produit de l’émission de 10 milliards de francs CFA (18,1 millions de dollars) sera utilisé pour refinancer un prêt bancaire auprès d’une banque locale et pour accompagner les futurs projets de l’entreprise en renforçant sa solidité financière et opérationnelle.

L’émission, qui a été sursouscrite, était cotée à 150 points de base, en dessous du taux d’intérêt de 9% qu’elle payait sur son prêt bancaire de 8,4 milliards de francs CFA.

Le marché mondial des émissions d’obligations vertes, qui connaît une croissance rapide, a peu bénéficié aux Africains, le continent représentant moins de 1 % des 300 milliards de dollars d’obligations vertes émises chaque année.  Sur les 3,96 milliards de dollars d’obligations vertes émises à ce jour en Afrique, seuls 64 millions de dollars ont été émis.

Ceci par des sociétés non-financières avant l’opération de Cosmos Yopougon, selon les données compilées par la Climate Bonds Initiative, un Think-Thank spécialisé sur la finance verte.

Cosmos Yopougon devient ainsi l’une des trois seules sociétés non financières africaines à émettre des obligations vertes, après Acorn Holdings (Kenya) et North South Power Company (Nigeria).

Cette émission constitue également la première obligation verte émise par une société ouest-africaine du secteur de l’immobilier.
« Une large partie de l’Afrique n’a pas été en mesure de profiter de l’engouement international pour les obligations vertes stimulant un commerce respectueux de l’environnement et réduisant les coûts d’emprunt pour ceux qui sont en mesure de démontrer leurs impacts environnementaux positifs », a déclaré Jean François Brou, Directeur Général de la Société Ouest Africaine de Gestion d’Actifs (SOAGA), qui gère 80 milliards FCFA d’actifs et a acheté des obligations d’Emergence Plaza.

« Je pense que cette transaction historique contribuera à donner le coup d’envoi à davantage d’émissions d’obligations vertes de la part d’entreprises locales voyant l’intérêt d’aligner leurs activités à des objectifs écologiques et commerciaux vérifiés de manière indépendante. » 

En ouvrant ses portes en 2018, le centre commercial Cosmos Yopougon a été le premier bâtiment d’Afrique de l’Ouest et Centrale francophone à recevoir le certificat de bâtiment vert EDGE de la Société Financière Internationale (SFI) du Groupe de la Banque mondiale.

Obligations vertes

L’initiative EDGE vise à encourager les promoteurs à concevoir leurs bâtiments en tenant compte de l’efficacité des ressources.

Le logiciel de suivi EDGE aide, notamment, les gestionnaires de bâtiments à réduire leur consommation d’eau et d’électricité ainsi que leur émission de carbone. L’année dernière, en utilisant le système EDGE pour optimiser sa consommation d’énergie, Cosmos Yopougon a réduit ses émissions de carbone de 44 %. 

« Il est encourageant de voir le succès de cette première émission d’obligations vertes d’initiative privée de l’Afrique de l’Ouest et Centrale francophone. Selon nous, elle sera la première d’une longue série dans la région », a déclaré Kadi Fadika-Coulibaly, Managing Partner de la SGI Hudson & CIE, l’arrangeur de l’opération.

« Le développement de ce marché est d’autant plus important qu’il répond à l’enjeu mis en lumière dans le récent rapport de l’ONU sur le changement climatique, à savoir, la nécessité pour les émetteurs et les investisseurs de se concentrer davantage sur les questions de développement durable.

Par ailleurs, nous reconnaissons le potentiel des obligations vertes dans le soutien des investissements et le développement immobilier plus respectueux de l’environnement.

Nous pensons donc que cette émission d’obligations vertes ouvrira la voie à davantage d’émissions sur ce front également. »

En parallèle, Cosmos Yopougon s’est associé à des entreprises locales de technologies propres et de recyclage pour développer des initiatives visant à renforcer sa durabilité.

Grâce à ces collaborations les gestionnaires du centre commercial sont en capacité de mesurer précisément la quantité de déchets recyclés chaque jour et ont établi un objectif de recyclage de tous les déchets à 20 % d’ici la fin de cette année et à 25 % d’ici la fin de 2022. 

« Notre expérience montre que l’on peut intégrer des initiatives en faveur du climat tout en restant rentable et en générant des rendements attractifs pour les investisseurs ; cela ne coûte pas nécessairement plus cher d’être vert », a déclaré Cheick Sanankoua, cofondateur et associé directeur de HC Capital Properties, qui a développé, financé et gère le complexe commercial Cosmos Yopougon.

« Cela a mis en avant les avantages du financement vert auprès des entreprises et investisseurs de la région : si vous construisez vert, vous pouvez avoir accès à un financement compétitif, ce qui est un langage que les gens comprennent.

Je pense que cela incitera davantage d’entreprise à mettre en œuvre des projets éco-responsables et durables. »

L’engagement de Cosmos Yopougon s’articule autour de la durabilité environnementale et sociale. Le centre commercial s’adresse aux consommateurs à revenus faibles à moyens – c’est le premier complexe commercial de cette envergure à desservir ce segment de marché dans la région de l’Afrique de l’Ouest et Centrale.

Cela a porté ses fruits en faisant de Cosmos Yopougon le centre commercial le plus visité de la région, avec une fréquentation record de 397 360 au mois de mai 2021 et un taux d’occupation moyen, très élevé, de 93 %.

HC Capital Properties prévoit d’émettre d’autres obligations vertes pour financer le développement d’autres complexes commerciaux en Afrique de l’Ouest et Centrale francophone.

« L’ensemble de notre modèle économique est centré sur le développement d’infrastructures de consommation moderne mais adaptées à la demande et construites selon les normes internationales sans pour autant cibler uniquement la classe aisée et les élites », explique Sanankoua.

Obligations vertes

« Cosmos Yopougon est le premier de nombreux centres commerciaux que nous avons l’intention de construire s’adressant à ce marché de la classe moyenne et moyenne basse : tous ces centres soutiendront la création d’emplois, aideront à formaliser l’économie, à développer les chaînes d’approvisionnement locales et à permettre aux magasins et aux entreprises locales de se développer. »

La SGI Hudson & Cie a assuré la structuration et le placement de l’émission, tandis que le cabinet d’avocats Gide était le conseiller juridique de la transaction.

À propos : 

À propos de Cosmos Yopougon 
Ouvert en octobre 2018, Cosmos Yopougon a été développé par HC Capital Properties, une société d’investissement et de développement immobilier en partenariat avec SFO Capital Partners, principal investisseur institutionnel du projet.

Construit sur un site de 3 hectares, l’investissement de 30 millions de dollars représente environ 14 000 m² de surface locative brute avec plus de 60 enseignes, dont Carrefour, Burger King, Brioche Dorée, Orange, MTN, Moov, Zino et HA. Etc. Pour plus d’informations, visitez le site : www.cosmos-yopougon.com


À propos de HC Capital Properties 

HC Capital Properties (HCCP) est une compagnie privée d’investissement et de développement spécialisée dans l’immobilier en Afrique de l’Ouest et Centrale. Fondée en 2014, la société investit principalement dans l’immobilier commercial de bureau, hôtellerie, industriel et résidentiel.

HCCP bénéficie de l’expertise d’une équipe de professionnels en investissement disposant d’une longue expérience à l’internationale dans l’immobilier, la banque et le private equity. Pour plus d’informations, envoyez un courriel à : info@hc-properties.com

À propos de SFO Capital Partners
SFO Capital Partners (SFO) est une société internationale de gestion d’investissements immobiliers basée à Londres qui se concentre sur l’investissement dans des actifs de haute qualité acquis à des valorisations attrayantes avec une vision claire sur la création de valeur.

SFO adopte des stratégies d’investissement disciplinées organisées par classes d’actifs et zones géographiques.

L’approche pratique de l’investissement de SFO combine l’agilité entrepreneuriale avec les meilleures pratiques de l’industrie, offrant constamment à ses investisseurs privés et institutionnels des rendements ajustés au risque supérieurs.

Au 1er juillet 2021, SFO avait un portefeuille diversifié comprenant plus de 1,5 milliard de dollars d’actifs situés principalement aux États-Unis et en Europe, dont 6 000 appartements et plus de 650 000 mètres carrés d’immobilier commercial sous gestion. Pour plus d’informations, visitez le site : https://sfocapitalpartners.com/   

FCP

Les 4 avantages d’un FCP

Beaucoup de personnes sintéressent aux Fonds Communs de Placement (FCP), mais hésitent encore à investir parce quelles nont pas assez dinformations sur comment cela fonctionne ou quelles ont peur de prendre des risques.

Si vous vous trouvez dans l’un ou l’autre cas, laissez-moi vous dire :

« Qui ne risque rien n’a rien. »

« On ne fait pas de profit sans prendre des risques. »

« Il faut toujours tenter sa chance . »

Je ne vous apprends rien de nouveau avec ces phrases, je sais.

Vous les avez sûrement entendu au moins une fois dans votre vie.

Avec le FCP, c’est aussi pareil. Investir dans un FCP offre de nombreux avantages aux épargnants. Et pour profiter de ses avantages ou faire de profit vous devez tenter votre chance, prendre des risques.

Le FCP, cette branche de l’organisme de placement collectif, loin de ce que vous pouvez vous imaginer à sauver de nombreuses personnes surtout dans ce contexte actuel de COVID-19, sur le plan économique. Il suffit juste d’avoir les bonnes et vraies informations pour décider de miser sur le FCP qui vous convienne convient.

Si un FCP est toujours géré par une société de gestion de portefeuille, la gestion des SICAV est en général déléguée à une société de gestion de portefeuille, appelée société de gestion. Si la gestion n’est pas déléguée, la SICAV elle-même est sujette aux règles des sociétés de gestion de portefeuille.

Chaque porteur de parts se voit attribuer une quote-part – proportionnelle au nombre de parts qu’il détient – des rendements des placements, qui proviennent de deux sources : Revenus (dividendes ou intérêts payés sur les titres du fonds) Gains en capital (découlant de la vente des titres détenus par le fonds).

À la SOAGA, nous en avons 5, classés dans différentes catégories (obligation, diversifié et actions):

Pourquoi souscrire aux FCP ? 

Puisqu’on parle des avantages des FCP, le capital se place devant tout autre. 

FCP

Voici donc les 4 avantages du FCP qui vous feront changer d’avis désormais !

1– Vous n’avez pas besoin de démarrer avec un capital important , la part est accessible à partir de FCFA 5000.

2– la gestion de votre portefeuille est confiée à des experts qui gèrent au jour le jour votre épargne . C’est par exemple le cas des experts de la SOAGA, après avoir souscrit à un Fonds Communs de Placement, vous n’avez pas à vous soucier de sa gestion. Un professionnel de la SOAGA s’en occupera et vous recevrez des comptes rendu périodiques . 

Les experts ont les compétences, les logiciels, les informations, les relations, etc.. nécessaires pour vous aider à augmenter la valeur de votre portefeuille. Il suffit de choisir la SOAGA pour mieux profiter de votre investissement et réaliser vos projets. 

A la SOAGA, vous avez également la possibilité de suivre votre investissement en ligne.

3– En cas de besoin de votre capital, vous conservez votre droit de revendre ou d’acheter à tout moment vos parts selon les modalités prévues par la SOAGA. Le prix de la part, appelé « valeur liquidative », est calculé quotidiennement.Votre demande de rachat est traitée dans un délai réglementaire de 72 heures.

4– La vocation d’un Fonds Communs de Placement est la gestion d’un portefeuille diversifié de valeurs mobilières. Il vous offre ainsi, quelque soit le nombre de part que vous avez, l’avantage de détenir un ensemble de titres financiers différents. Cette diversification permet de stabiliser les rendements du portefeuille . En effet, des titres avec des rendements à la hausse viendront compenser d’autres titres dont les rendements seront à la baisse.

Avec un seul fonds, vous pouvez investir simultanément sur de nombreux titres, sans avoir à les choisir ou à les acheter un à un. Vous limitez donc votre dépendance à l’égard de l’évolution dun seul titre.

SOAGA

Signature d’une convention de partenariat entre la SOAGA et Coris Bank International Bénin

La Société Ouest Africaine de Gestion d’Actifs (SOAGA) et Coris Bank International BENIN (CBI BENIN), ont le plaisir d’annoncer la signature d’un contrat de partenariat en date du 24 Avril 2021.

Cet accord permettra aux souscripteurs du Fonds Commun de Placement (FCP) SOAGA EPARGNE SERENITE de bénéficier de prêts à court-terme à des taux préférentiels auprès de Coris Bank International Bénin.
Ce partenariat entre les deux Institutions s’inscrit dans une vision commune, qui est d’offrir, à un guichet unique, des produits pour dynamiser l’épargne et accéder au financement.

Ainsi, grâce à cet accord, les clients de la SOAGA pourront désormais réaliser des emprunts à court-terme auprès de CBI BENIN et utiliser leurs parts de FCP en nantissement des prêts. Ce partenariat répond à l’ambition de la SOAGA d’accompagner ses investisseurs dans la réalisation de leur projet, sans toutefois modifier leur programme d’épargne et en continuant de bénéficier de la performance des fonds de la SOAGA.

Le présent accord revêt un caractère fort particulier pour Coris Bank International Bénin. L’occasion est ainsi donnée à la clientèle, de vivre La Banque Autrement à travers une meilleure qualité de service et des offres de financement adéquates.

Le partenariat permettra entre autres, aux deux Institutions de se mettre au service des épargnants pour leur mieux-être et, de contribuer par ricochet au rayonnement de l’économie nationale. Au-delà du Bénin, cet accord pourrait s’étendre à d’autres pays de la sous-région.

Pour rappel, Coris Bank International (CBI Bénin) est un groupe bancaire implanté dans tous les pays de l’UEMOA. Il se veut un partenaire de référence de l’économie régionale et a une très bonne signature dans l’espace. Pour ses performances remarquables, il a été félicité par divers organismes dont l’African Banker Awards en 2020.

Au Bénin, Coris Bank International s’est installée en 2016. Ayant démontré très tôt un grand intérêt pour la qualité de service, elle a été certifiée à la norme ISO 9001 version 2015 en 2020. Cette certification a fait de Coris Bank International Bénin, la plus jeune filiale bancaire certifiée dans la zone UEMOA.

SOAGA

SOAGA

Société anonyme avec Conseil d’Administration au capital de 500 millions FCFA, le siège de la SOAGA est basée à Cotonou en République du Bénin La SOAGA a démarré ses activités en 2004 et est agréée par le Conseil Régional de l’Epargne Publique et des Marchés Financiers (CREPMF) sous le numéro SG/03-04.

Constituée sur décision du Conseil des Ministres des Finances de l’Union Monétaire Ouest Africaine (UMOA) en 1998, la Société Ouest Africaine de Gestion d’Actifs (SOAGA S.A) est la première institution financière à caractère sous régional spécialisée dans la gestion d’actifs. 

La SOAGA crée, sélectionne et négocie, pour sa clientèle d’investisseurs institutionnels et privés, les supports financiers les mieux adaptés aux objectifs ‘investissement et de placement dans tous les Etats membres de l’Union Eonomique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA).

Le rôle de la SOAGA est de soutenir la politique de diversification des instruments financiers disponibles sur le marché à travers la mise à disposition de produits financiers innovants et adaptés.

Elle contribue activement à la mobilisation de l’épargne pour le financement des investissements et la revitalisation du marché financier sous régional. La SOAGA sélectionne ainsi activement les meilleures opportunités d’investissement dans l’intérêt de sa clientèle d’investisseurs, qu’elle soit institutionnelle ou privée.

La SOAGA vous accompagne dans vos projets d’épargne et vous propose sa sélection de fonds : des solutions d’investissement pour bénéficier des opportunités du marché financier, et diversifier votre portefeuille de placement en accord avec vos objectifs et vos besoins dans les pays de l’UMOA.

Ses principales activités concernent : La création et la gestion des Organismes de Placement Collectifs (OPC), notamment les Sociétés d’Investissement à Capital Variable (SICAV) et les Fonds Communs de Placement (FCP) ; La prise de participation dans les sociétés privées ou en voie de privatisation ; Le conseil financier.

5 bonnes raisons d'opter pour les OPCM

5 bonnes raisons d’opter pour les OPCM

Les OPCM font parties des produits de la SOAGA.

01) Un accès simplifié à l’ensemble du marché financier

Vous accédez, via les OPC, à tous les instruments du marché :

Toutes classes d’actifs confondues (actions, obligations…) sur toute l’étendue de la zone de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine sur des thématiques ou des secteurs d’activité variés : PME (Petites et Moyennes Entreprises), immobilier…

Une petite et moyenne entreprise est une entreprise dont la taille, définie à partir du nombre d’employés, du bilan ou du chiffre d’affaires, ne dépasse pas certaines limites ; les définitions de ces limites diffèrent selon les pays.

La définition statistique des PME varie selon les pays en tenant généralement compte des effectifs, du montant du chiffre d’affaires et/ou de la valeur des actifs. Parce que les informations correspondantes sont faciles à recueillir, la variable la plus communément utilisée est le nombre de salariés.

Les PME jouent un rôle particulièrement important dans les pays en développement et en transition. Elles constituent une source majeure d’emplois, de revenus et de recettes à l’exportation. Si elles ont à faire face aux mêmes difficultés que les PME du reste du monde, les PME des pays en développement pâtissent plus encore que les autres de la piètre qualité des capacités humaines et institutionnelles mises à leur disposition et tardent à recueillir tous les bénéfices qu’elles sont en droit d’attendre de la mondialisation.

Les OPCM sont accessibles pour les particuliers à partir d’un montant unitaire d’investissement généralement peu élevé. Vous pouvez, de plus, investir progressivement dans le cadre de versements réguliers (programmés avec votre banque).

02) L’expertise et le savoir-faire de spécialistes

Investir en Bourse ne s’improvise pas ! Si vous manquez d’expérience et/ou de temps en la matière, la solution de l’OPCM peut s’avérer judicieuse, même si elle n’élude pas la notion de risque. Les investissements sont confiés à des professionnels de la finance qui gèrent le fonds pour votre compte, selon un objectif et une stratégie d’investissement définis à l’avance, dans le prospectus de chaque OPCM.

Les gérants de la SOAGA achètent et vendent les différentes valeurs et ajustent la répartition des actifs en vue d’optimiser le couple rendement / risque du portefeuille, au regard de leurs analyses et anticipations économiques et financières. Ils travaillent pour cela en étroite collaboration avec les autres métiers de la SOAGA (analystes financiers, stratégistes, contrôleurs des risques…) et complètent leur vision en allant sur le terrain, à la rencontre des entreprises.

03) La diversification des investissements

Investir dans des OPC vous permet de diversifier la composition de votre patrimoine, en complément de vos comptes d’épargne ou de vos actifs immobiliers. Avec un seul fonds, vous pouvez investir simultanément sur de nombreux titres, sans avoir à les choisir ou à les acheter un à un. Vous limitez donc votre dépendance à l’égard de l’évolution d’une seule société, par exemple.

En investissant dans un fonds diversifié ou en vous constituant un portefeuille diversifié d’OPCM (en termes de classes d’actifs, zones géographiques ou encore secteurs…), vous variez les moteurs potentiels de performance et évitez de concentrer tous les risques au même endroit ! Ce principe de diversification permet de « diluer » et donc de mieux répartir le risque global du portefeuille.

04) Des solutions d’investissement conçues pour répondre à vos besoins

Nos offres de SICAV et FCP qui font partie des OPCM évoluent continuellement pour répondre au mieux aux évolutions du marché et à vos attentes. Quels que soient vos objectifs d’investissement ou votre profil d’investisseur, des solutions existent, des plus simples aux plus sophistiquées ou innovantes…

05) La souplesse et la disponibilité

Les actions de SICAV et les parts de FCP qui font partie des OPCM peuvent, dans la majorité des cas, être achetées ou revendues à tout moment selon les modalités prévues dans leur prospectus. Leur prix, appelé « valeur liquidative », est calculé périodiquement.

FCP

Le FCP SOAGA ÉPARGNE ACTIONS achève son premier exercice sur une performance de 27.26%

Au terme de son premier exercice d’activités, le 30 Avril 2021, le FCP SOAGA EPARGNE ACTIONS a enregistré une performance de 27,26 %. Cette performance, réalisée alors que le marché a alterné entre tendances baissières et haussières, vient confirmer la pertinence du choix de la SOAGA, de lancer un fonds actions dans un contexte baissier.

Pour M. Dally GOTTA, gestionnaire du fonds actions, cette performance est un motif de satisfaction, car ce fonds s’inscrit dans la vision de la SOAGA qui est d’offrir à ses épargnants, des produits dynamiques et compétitifs.
En effet, le FCP SOAGA ÉPARGNE ACTIONS est un fonds accessible à tous.

Les parts initialement valorisées à FCFA 5 000, se négocient aujourd’hui à 6 363 FCFA. En outre, il offre à l’épargnant une meilleure liquidité que la détention directe d’actions.
Évoquant les perspectives du FCP SOAGA ÉPARGNE ACTIONS, l’optimisme est de mise étant donné que le marché des actions repart à la hausse. « L’équipe de gestion, profitera de ce contexte favorable pour confirmer les performances du fonds ».

FCP


Signe de la reconnaissance de la qualité de gestion, la SOAGA a été récemment désignée meilleure société de gestion d’OPCVM en 2021, lors des BRVM Awards.

Constituée sur décision du Conseil des Ministres des Finances de l’Union Monétaire Ouest Africaine (UMOA) en 1998, la Société Ouest Africaine de Gestion d’Actifs (SOAGA S.A) est la première institution financière à caractère sous régional spécialisée dans la gestion d’actifs.

Campagne De Don De Sang 06 Et 07 Mai 2021

Conscient des besoins cruciaux en matière de sang dans les centres hospitaliers de notre pays, la Société Ouest Africaine de Gestion d’Actifs (SOAGA) organise une campagne de don de sang en collaboration avec l’Agence Nationale de Transfusion Sanguine.

Cette campagne de don de sang a pour thème, « Donne un peu de ton sang pour sauver des vies ».

Elle se déroulera les 6 et 7 Mai 2021 de 9h à 17h au siège de la SOAGA à Cotonou, à côté de la Direction Générale de Moov Africa, à gauche en quittant le carrefour de la Direction Générale de la SONEB pour l’immigration.

SOAGA

Nous vous invitons à vous joindre à nous, pour donner un peu de votre sang et sauver des vies. La campagne se déroulera dans le strict respect des gestes barrières et des mesures de prévention contre la COVID-19.

Engagez-vous avec nous, donnons notre sang, sauvons des vies !
Ne ratez pas cette opportunité .


Nous vous invitons à suivre la vidéo ci-dessous qui vous indique 6 bonnes raisons de donner votre sang.

BRVM Awards: la SOAGA, meilleur gestionnaire d’OPCVM de l’UEMOA

La Société ouest africaine de gestion d’actifs (SOAGA) a remporté, le 10 avril dernier, le prix du meilleur gestionnaire d’organisme de placement collectif en valeurs mobilières (OPCVM) de la zone UEMOA.

Cette récompense lui a été octroyée par la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM). Elle vient sanctionner une année 2020 marquée par des performances remarquables dans un contexte baissier. 

BRVM

En effet, en 2020, les différents fonds de la SOAGA ont enregistré des performances positives (+ 9.34% FCP SOAGA EPARGNE ACTIVE, + 7.29% FCP SOAGA EPARGNE SERENITE, +17.63 FCP SOAGA EPARGNE ACTIONS, +4.21% FCP BOAD CAPITAL RETRAITE).

«C’est l’occasion pour la SOAGA de remercier ses partenaires et ses clients, et de rappeler son engagement au service du développement régional grâce à une mobilisation efficace de l’épargne des institutionnels et des particuliers.» a affirmé le directeur général de la SOAGA, Jean-François Brou.

Les BRVM Awards qui en sont à leur 2ème édition,  ont été organisés afin de distinguer les acteurs financiers les plus performants du marché régional.